AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Storyboard et vous?

Aller en bas 
AuteurMessage
Emery
Mignonne crevette
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Paris City
Materiel de dessin préféré : Un crayon, une gomme. Sai et OC.

MessageSujet: Le Storyboard et vous?   Mar 23 Nov - 23:25

Bonjour à tous,

En ce moment, des petites questions me taraudent en ce qui concerne l'élaboration des story boards.
Donc je me demandais comment vous procediez? Si vous dessiniez tout de A à Z ou que les scènes clés. Vous partez d'un script ou directement de votre tête? Le Storyboard keskecé-mwajedessineduncoup-parcequejesuisunfou ? J'ai surement oublié des éléments, donc si vous voulez rajoutez deux trois points, n'hésitez pas.

Merci beaucoup . <3 [ J'ai mis un coeur pour l'amour de vous. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emerypinky.illustrateur.org/
Plumy
Otaking
Otaking
avatar

Messages : 1364
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Endsville
Materiel de dessin préféré : Encres et aquarelle.

MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   Mar 23 Nov - 23:54

Pour storyboarder, j'ai toujours le script écrit tout entier en 1er lieu. La plupart du temps, je le "pré découpe" en fait, je l'imprime, le lit, et fait des accolades pour déterminer grossièrement qu'est ce que je vais mettre dans chaque planche. Ensuite, lors du story boardage, j'essaye de m'y tenir, même si lorsque je considère qu'il faut en mettre plus ou moins, je déborde un peu.

J'ai tendance à visualiser la scène sous forme d'animé avant de la coucher sur le papier. Globalement, je me tiens surtout à des règles de base tel que "Situer l'action au début avec un décor" et "Mettre du suspense en bas de page". Pas forcement un suspense de ouf, mais une question, un petit quelque chose qui donne envie de tourner la page.

Ensuite, bah je visualise toujours en fait un peu les mises en page avant de la coucher sur papier, à force j'ai mes recettes. Au tout début, ce que je faisais pour apprendre la mise en page, je recopiais des passages de manga dont la mise en page me plaisait, en faisant des bonhomme baton avec des A, B etc sur leur tête, pour étudier le fonctionnement, du style "Hum, ça zoom sur le perso, puis grande case", etc.

Pour les bulles de texte, sur mon script la aussi je marque "A, B, C" à coté des répliques, et je remets ça dans les bulles de mon story board pour m'y retrouver.

Pour les plan de vue, tu n'es pas obligé de placer ta camera dans des endroits incroyablement farfelus. Comme le dit Saint McCloud, tu peux te contenter de point de vue "classique" en pensant à varier gros plan, plan américains, plan d'ensemble, etc. Personnellement, je privilégie la lisibilité et la clarté au reste.

Bon, un exemple en image :

Script :

(La scène se déroule alors que le héros vient de se présenter à sa nouvelle classe, les autres élèves se moquent de lui parce qu'il begaie)

Le prof - Mr Hudelson, allez vous assoir, et essayez d'avoir un peu plus d'assurance à l'avenir.
Nathan est gêné et va s'assoir
(Camille, je vais faire un effort. Mais je sens que ça va être difficile)
On voit Kyril qui le regarde.

Ellipse. C'est la nuit, nathan écrit une lettre à son bureau.
(Encore heureux, nous ne sommes pas dans des dortoirs, mais dans des chambres doubles plutôt jolies. Le colocataire qui va avec par contre...)
Nathan jette un coup d'œil à Kyril qui dort. Flashback sur leur rencontre :

Kyril : Autre chose à savoir à part que t'a une allure de fille et que tu sais pas aligner 2 mots ?

Story board :



Planches :


J'ai choisit de mettre le "silence" sur le prof, car quand il cri, les regards se portent certainement sur lui. Mais ensuite, j'ai mis la camera sur Nathan car les regards se portent certainement sur lui, et parce qu'il est interessant de voir sa réaction aux propos du prof.
Ensuite, par une sorte de pudeur je l'ai montré de dos, notamment pour le montrer seul face à la classe qui se moque.
J'aurai put le faire s'assoir avec kyril qui le regarde en une seule case, mais j'ai choisit de le faire en 2 cases pour décomposer l'action et la ralentir : Nathan s'assoit lentement, il est gêné, et kyril le regarde.


La vue sur la fenêtre avec la lune permet de jouer le rôle d'ellipse et de re situer l'action autant temporellement que géographiquement. On voit ensuite Nathan à son bureau, on comprend qu'il est dans sa chambre. Il regarde vers le fenêtre, c'est comme si la 1ere case avait été la vision de Nathan.
L'élargissement du point de vue, ensuite, permet de bien situer l'action et de coller aux propos de Nathan qui décrit sa chambre. J'ai ensuite re zoomé sur son regard pour appuyer le fait qu'il regarde son colocataire.


La vision du lit correspond à la vision de nathan. Ensuite, un petit effet graphique pour simuler le mode "souvenir" et je commence directement sur la réplique un peu "clash" de Kyril qui donne envie de tourner la page.

Voila, j'éspère que cet exemple t'aura permis de comprendre certains trucs que j'ai essayé d'expliquer à l'écrit. Après, chacun à sa manière de faire la mise en page, et le même script aurait put être interprété de manières très différentes par d'autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://about.me/little_yokai
Solkee
Ebi-chan
avatar

Messages : 543
Date d'inscription : 05/10/2010
Materiel de dessin préféré : ctrl + z

MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   Mer 24 Nov - 0:21

J'ai longtemps été dans la situation story-board = crayonné = planche déf : je faisais TOUTES les étapes sur le même bout de papier, en gros je commençais en haut à gauche pour finir en bas à droite et advienne que pourra ^^;... et je raffinais les dessins au fur et à mesure, en gommant, découpant, recollant etc.

Evidemment cette (absence de) méthode ne me menait pas loin en terme de qualité et de progrès, mais elle avait ses avantages : le 3 en 1 faisait que j'avançais super vite, et j'avais alors une sorte de spontanéité, comme un instinct acquis à force de lire des dizaines et des dizaines de BD, que j'ai irrémédiablement perdu le jour où j'ai commencé à réfléchir à ce que je faisais. Quand je regarde les vieilles planches de cette époque je me dis certes "purée quelle horreur", mais aussi parfois " ouah, aujourd'hui je n'oserais plus ce genre de trucs" ou "je ne penserais plus à faire comme ça" et surtout "vindiou ce que j'étais productive" en soupirant...

Aujourd'hui je fais les choses de façon un peu plus orthodoxe, et j'essaie de privilégier la qualité à la quantité, de trouver ma propre voie ; mais mon storyboard reste assez flou quand même. Comme j'expliquais dans le topic "ajouter les bulles en trad ou au PC" quand je suis sur une histoire je rumine beaucoup dessus, et j'ai tendance à ne vraiment figer la scène et les dialogues que très tard dans le processus ; je me laisse longtemps le choix, et la possibilité de trouver quelque chose de mieux.
Mon storyboard ne donne donc qu'une indication assez vague de comment je pourrais m'y prendre pour caser l'action dans les planches, et il est rare que je le suive à la lettre.

Enfin, même si généralement j'écris un script assez complet au préalable (les dialogues + quelques indications scénaristiques), je ne fais pas tout le storyboard de l'histoire à l'avance ; d'une part parce que ça me gonfle, d'autre part parce que mes story-boards sont "illisibles" et qu'au bout de deux jours je ne distingue plus ce qu'il y a dessus, et enfin parce que si j'ai déjà fait l'effort de gribouiller toute l'histoire sous cette forme après je n'ai plus le courage d'aller plus loin.
J'avance donc par groupe de 2 à 4 pages, que je travaille entièrement, du story-board au lettrage, avant de passer à la suite.


Sinon je peux dire pour avoir regardé Plumy bosser sur un story-board d'un de mes projets que sa méthode est clairement plus au point que la mienne en terme d'efficacité et de résultat ;D *impressionnée*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquarium.forumactif.com
Emery
Mignonne crevette
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 28
Localisation : Paris City
Materiel de dessin préféré : Un crayon, une gomme. Sai et OC.

MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   Mer 24 Nov - 0:50

plumy a écrit:
Au tout début, ce que je faisais pour apprendre la mise en page, je recopiais des passages de manga dont la mise en page me plaisait, en faisant des bonhomme baton avec des A, B etc sur leur tête, pour étudier le fonctionnement, du style "Hum, ça zoom sur le perso, puis grande case", etc.

C'est vraiment loin d'etre con ça, je vais aller jeter un coup d'oeil.

Ton post m'aide à visualiser concrètement ce que tu dis. Tu m'as d'ailleurs fais penser au plan d'ensemble, que j'avais du faire trois fois et zapper un peu partout pour le reste. [ et je pense que je vais te piquer le coup de la lune *_* xD]

*part refouiller son story board pour verifier qu'elle a pas zappé des plans d'ensemble*

Solkee: Quand tu dis que t'avances par groupes de deux à quatre pages, ca te coupe pas dans ton élan? Je veux dire, t'as progressé entre les deux premières et les deux dernières pages, donc que t'arrive au dernier paquet, t'as pas l'envie insupportable de refaire les premières planches?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emerypinky.illustrateur.org/
Solkee
Ebi-chan
avatar

Messages : 543
Date d'inscription : 05/10/2010
Materiel de dessin préféré : ctrl + z

MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   Mer 24 Nov - 1:10

Non, au contraire ça m'en donne, de l'élan : le fait d'avoir des planches déjà terminées qui n'attendent que d'être rejointes par les suivantes me motive pour finir le projet.
De plus je me concentre maintenant sur des projets courts de 20/25 pages maximum donc même s'il y a progrès entre le début et la fin, ce n'est pas spécialement flagrant.
Et puis je ne trouve jamais mes planches assez bien à mon goût de toute façon, que je les regarde 1 mois ou 1 jour plus tard, haha.

Ce qu'on peut craindre avec cette solution, c'est une certaine hétérogénéité, dans l'encrage ou le tramage par exemple ; mais j'ai remarqué qu'au contraire pour moi cette hétérogénéité est pire quand j'encre ou trame plusieurs planches d'affilées, parce que j'en ai très vite marre et quand j'en ai marre j'ai tendance à bâcler. Le fait de souvent varier les tâches en bossant +/- planche par planche au lieu d'étape par étape m'évite de me lasser, et me permet de m'appliquer davantage sur chacune...

En somme j'essaie d'adapter ma façon de faire à mes caractéristiques (le fait de ne pas adorer dessiner par exemple), mais je ne suis pas sûre du tout que ce soit la meilleure, même pour moi... j'ai de la marge pour évoluer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laquarium.forumactif.com
Sputnik
Espadon voilé
avatar

Messages : 446
Date d'inscription : 23/10/2010
Localisation : Mars
Materiel de dessin préféré : Col erase, rotring, feutres à eau, photoshop

MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   Mer 24 Nov - 10:01

Perso j'ai vachement évolué dans ma manière de faire mes découpages.

Au départ, j'étais super coincée, j'avais très peur de "mal faire", du coup j'y allais vraiment étape par étape, avec un scénar déjà bien construit, avec tous les dialogues et compagnie (mais mes deux premiers BD, le scénar avait été fait par quelqu'un d'autre).J'avais un petit carnet et je faisais en rough mon découpage, en gardant à l'esprit les "lignes de direction".

Exemple avec des planches de ma réalisation (je n'ai plus les boards par contre)
Spoiler:
 

Mais maintenant, j'y vais trop à la vas-y comme jte pousse ! Je trace les grandes lignes du scénar sur le papier et après je brode sur le board, j'écris les dialogues (quand je les écris, ha ha ha) mais dans tous les cas, je garde les choses suivantes à l'esprit :

- Lignes de directions (+ la page de gauche doit amener à regarder vers celle de droite, celle de droite doit amener à tourner la page)
- Variation des plans, en fonction de l'intensité de la scène et des sous-entendus que j'aimerais faire passer pour amener la suite de l'histoire.
- Faire comprendre ce qui se passe sans jamais avoir à expliquer. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plasmacake.com
Plumy
Otaking
Otaking
avatar

Messages : 1364
Date d'inscription : 05/10/2010
Localisation : Endsville
Materiel de dessin préféré : Encres et aquarelle.

MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   Mer 24 Nov - 10:10

Oui, les lignes de direction t'y pense pas forcement au début, mais en gros, tu sais que le regarde du lecteur va de bulle en bulle. Donc, si par exemple, sur une planche divisée en 4 cases, les 4 bulles sont au centre, l'œil va circuler uniquement sur les bulles sans passer sur les dessins. Il faut placer les bulles de manière à forcer l'œil à circuler sur les dessins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://about.me/little_yokai
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Storyboard et vous?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Storyboard et vous?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'aquarium :: Bande dessinée :: Discussions sur les techniques de BD-
Sauter vers: